Histoire de la Vigne et du Vin en Valais

Musée valaisan de la vigne et du vin

la mestre
Samedi 8 novembre Histoires dans le noir / Geschichten in der Dunkelheit

Contes et légendes se murmurent entre les ceps dans une ambiance mystérieuse.Textes inédits de Sonia Baechler et Christine Pfammatter.

19h00 MVVV Salgesch. Durée 2h. Prix CHF 20.-

Inscriptions : museeduvin@netplus.ch ou 027/456 35 25

Vendredi 28 novembre Le rôle des polyphenols dans le vin, le thé, le café et le chocolat

COMPLET

HES-SO Valais, Sion 8h30-17h Prix CHF 60.- avec le repas de midi

PROGRAMME

Inscriptions : museeduvin@netplus.ch ou 027/456 35 25

Soirée à Mercier COMPLET

Exposition : Etre Vigneron en Valais

MVVV Sierre, du 30 août au 30 novembre 2014, ma-di 14 -17 h

Commandez l'ouvrage

Vous êtes ici > histoire > le saviez-vous ? |

LES SAXONINS ONT TOUJOURS BALANCE ENTRE LE RAISIN ET L'ABRICOT

Riddes-Saxon-Charrat. Sur la rive gauche du Rhône, on choisit tantôt la vigne, tantôt l'abricot, en fonction des besoins du marché et des subventions. Avant 1850, l'agriculture se limite au coteau et aux cônes de déjection. L'arrivée du chemin de fer et les grands travaux d'endiguement du Rhône permettent aux surfaces viticoles de s'étendre. Jusqu'à la révolution du 7 août 1953: les paysans en colère incendient des wagons en gare de Saxon pour manifester contre l'importation de fruits étrangers. Ils obtiennent gain de cause et des assurances de la Confédération quant à la commercialisation de l'abricot. Dans le même temps, l'introduction du cadastre viticole en 1959, qui vise à limiter l'extension du vignoble aux meilleures zones, décourage la culture de la vigne dans la région de Charrat-Riddes. En l'espace de dix ans, la vigne disparaît ainsi presque complètement entre Saxon et Riddes, au profit des abricotiers.

Deux tiers, un tiers
L'abricot roi ne le reste pas longtemps. Des émanations de fluor des usines d'aluminium de Martigny affectent les fruits et ruinent les récoltes. Dès 1965, les agriculteurs se tournent à nouveau vers la vigne, plus résistante et valorisée par un marché viticole en pleine forme. Jusqu'à la crise des surplus de 1982, qui refroidit toute la viticulture. Depuis, les deux cultures augmentent et cohabitent dans un équilibre constant: un tiers de vignes, deux tiers d'abricotiers.

Source: Histoire de la Vigne et du Vin, «Choisir entre la vigne et l'abricot: la région de Charrat-Saxon-Riddes», Emmanuel Reynard, Viviane Bessero, Simon Martin, géographes.

©2011 | museeduvin@netplus.ch | MVVV - Rue Ste Catherine 6 - 3960 Sierre | tél. +41 27 456 35 25 | web-design: www.pole-in.ch